Le site d'informations sur l'apnée du sommeil
et l'orthèse d'avancée mandibulaire.
06 60 21 11 80 ou 01 40 70 93 74

Existe-t-il des contre-indications au port d’orthèse d’avancée mandibulaire ?

L’orthèse d’avancée mandibulaire a fait ses preuves auprès de nombreux patients souffrant de ronflements et/ou du syndrome d’apnée du sommeil. Dans certains cas, cependant, le port de ce dispositif est déconseillé.

 

Les contre-indications formelles

La disposition des dents constitue un élément très importante. Si la personne porte une prothèse amovible et complète, le port d’orthèse d’avancée mandibulaire n’est pas envisageable. Ce dispositif risque, en effet, de compromettre l’intégrité de la prothèse. Si le patient désire porter un orthèse d’avancée mandibulaire, il lui faut remplacer la prothèse amovible par un modèle fixé sur implants. Pour pouvoir élargir le passage de l’air, l’orthèse mandibulaire doit être fixé sur les dents.

Ainsi, toutes les maladies et infections affectant les dents ou le parodonte constitue un frein à l’utilisation de ce dispositif. Il en va de même pour les problèmes touchant les muscles et les articulations et ceux qui affectent les nerfs sans oublier les troubles psychiatriques.

Existe-t-il des contre-indications au port d'orthèse d'avancée mandibulaire ?

Il existe certains où le recours à l’orthèse d’avancée mandibulaire est impossible

Contre-indications temporaires

Pour ceux qui ont des dents malades ou qui prévoient de se faire enlever une dent, ce dispositif risque d’aggraver l’infection, dans le premier cas, ou de rendre l’opération encore plus douloureuse, dans le second cas. Il est, de ce fait, conseillé de patienter pendant quelques temps avant d’investir dans un orthèse mandibulaire.

Pour ceux qui prévoient la mise en place d’une prothèse, il faut laisser s’écouler quelques semaines avant d’envisager le port d’une orthèse mandibulaire. Des sensations de douleur et d’inconfort peuvent, en effet, accompagner le recours à ce dispositif si son positionnement n’est pas maîtrisé. Associés aux éventuelles douleurs associées à l’installation d’une prothèse, ces élancements peuvent devenir intolérables. De plus, il y a aussi l’éventuel déplacement des dents. Raison pour laquelle le mieux est de laisser le temps à la prothèse de bien s’intégrer à l’ensemble de la dentition.

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez notre cabinet dentaire pour une consultation rapide à Paris.

© 2014 Apnée du Sommeil
prenez rdv avec le dr. Benchimol