Le site d'informations sur l'apnée du sommeil
et l'orthèse d'avancée mandibulaire.
06 60 21 11 80 ou 01 40 70 93 74

Soigner l’apnée du sommeil avec une orthèse d’avancée mandibulaire

Parce que le sommeil réparateur est essentiel à une bonne qualité de vie, et parce que l’apnée du sommeil peut s’avérer réellement invalidante, traiter ce syndrome constitue une priorité majeure. L’orthèse d’avancée mandibulaire est actuellement l’une des solutions les plus efficaces pour soigner cette pathologie, en alternative à la ventilation par pression positive continue. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce type d’appareillage.

Au sommaire :

Qu’est-ce qu’une orthèse mandibulaire ?

L’orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) ou propulseur mandibulaire, est un dispositif buccal destiné au traitement des troubles respiratoires obstructifs du sommeil de l’adulte. Il s’agit d’un appareil constitué de deux gouttières soudées (monobloc) ou séparées (bi-bloc), qui s’ajustent chacune aux arcades dentaires supérieur et inférieur. Les gouttières bi-bloc sont reliées entre elles par un système de levier (biellettes). Le principe de ce concept consiste à positionner la mâchoire inférieure (la mandibule) et la langue vers l’avant, avec pour objectif d’élargir les voies respiratoires supérieures de façon à réduire les apnées ou le ronflement.

orthèse d’avancée mandibulaire

Exemple d’orthèse d’avancée mandibulaire

Si les orthèses mandibulaires sont élaborées à partir du même principe de base, il existe plusieurs concepts d’appareillage qui se différencient par leurs caractéristiques techniques : leur structure (permettant ou non des mouvements mandibulaires), leur processus de fabrication, les matériaux utilisés, leurs systèmes (principe d’avancement) et leur degré de personnalisation. A ce titre, les orthèses mandibulaires peuvent être classées en deux catégories bien distinctes : les appareils réalisés sur mesure par un praticien et les appareils standards adaptables qui sont commercialisés en pharmacie ou en ligne.

Orthèse dentaire : les traitements sur mesure

Les cas d’apnée du sommeil ou de ronflement diffèrent suivant plusieurs paramètres, incluant leurs causes et les caractéristiques morphologiques du patient. C’est dire toute l’importance d’un traitement sur mesure, respectant les critères de la médecine dentaire. Et il est essentiel de se faire équiper par un professionnel expérimenté, en l’occurrence un chirurgien dentiste formé sur la médecine du sommeil qui sera à même d’évaluer l’indication d’un tel appareillage. La Haute Sécurité de la Santé (HAS) préconise d’ailleurs dans ce sens l’usage d’une orthèse d’avancée mandibulaire faite sur mesure, dont elle a reconnu l’efficacité depuis 2007.

Et le sur mesure s’affine de plus en plus en matière d’orthèse dentaire. En effet, la plupart des leaders de ce domaine investissent beaucoup dans la personnalisation de leurs concepts. Les processus de fabrication nouvelles générations intègrent des techniques de conception numérisées et des matériaux biocompatibles plus souples et plus légers. Les mécaniques s’affinent également pour produire un ajustement progressif et plus précis, avec une meilleure rétention et moins de contraintes sur les dents et les articulations. Aujourd’hui, les OAM sur mesure offrent une meilleure efficacité et permettent une meilleure tolérance dans le temps.

Orthèse, ronflement et apnée du sommeil : comment ça fonctionne ?

Que ce soit pour réduire les apnées du sommeil ou le ronflement, le but du concept de l’avancée mandibulaire est de libérer le passage de l’air dans les voies respiratoires supérieures, au niveau du pharynx. Les propulseurs mandibulaires fonctionnent en maintenant la langue et la mandibule en position avancée (de quelques millimètres) et en augmentant la dimension verticale, ce qui aura pour effet d’augmenter le calibre du pharynx, d’empêcher la langue de bloquer les voies aériennes, et ainsi de diminuer la résistance respiratoire.

anatomie mandibule

Anatomie de la mâchoire et emplacement de la mandibule

Les apnées obstructives du sommeil sont provoquées par la fermeture (collapsus) du pharynx en un ou en plusieurs points lors de l’inspiration. Les ronflements viennent quant à eux des vibrations imprimées sur les parties molles des voies aériennes supérieures par le passage de l’air lors de l’inspiration. Le maintien en continu de l’ouverture des voies respiratoires supérieures réduit les risques de collapsus du pharynx, et donc l’incidence des apnées, et il diminue dans la foulée la vitesse de l’air inspiré, ce qui réduit l’apparition des vibrations.

Prenez rendez-vous

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez notre cabinet dentaire pour une consultation rapide à Paris.

A qui s’adresse le port d’orthèse anti ronflement ?

Le port d’une orthèse mandibulaire est indiqué pour traiter le ronflement primaire et le l’apnée obstructive du sommeil de faible ou de moyenne gravité. Il peut également être envisagé en deuxièmement intention pour les apnées sévères lorsque le traitement par ventilation par pression positive continue (PPC) est mal toléré ou refusé par le patient. Il peut aussi être combiné au traitement par PPC pour une meilleure efficacité et pour diminuer la pression exercée par le dispositif de PPC en cas de prescription d’une intensité élevée.

ventilation à pression positive continue

Solution de ventilation à pression positive continue.

L’orthèse mandibulaire ne peut cependant pas être adaptée à tous les cas. Elle s’applique sur une denture en bon état, et idéalement sur une dentition naturelle complète, bien qu’un certain de dents peuvent suffire. Par contre, les problèmes d’articulation de la mâchoire ainsi que le port d’une prothèse complète de la mâchoire supérieure et/ou inférieure constituent un frein à l’installation d’une orthèse mandibulaire – à l’exception des prothèses fixées sur des implants dentaires qui offrent une meilleure prise et une meilleure stabilité au dispositif.

Prenez rendez-vous

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez notre cabinet dentaire pour une consultation rapide à Paris.

Quelle est l’efficacité d’un appareil anti ronflement sur l’apnée du sommeil ?

Les propulseurs mandibulaires réalisés sur mesure produisent une efficacité substantielle que ce soit en matière de ronflement ou d’apnées du sommeil. Certaines études rapportent un taux d’efficacité de 70 à 80% pour le ronflement simple, de 75% en moyenne pour les apnées légères ou modérées, et de plus de 50% pour les apnées sévères. On notera que ces chiffres varieront suivant le cas des patients et l’appareil utilisé. Cela étant, suivre une thérapie par OAM peut améliorer significativement le quotidien d’un apnéique.

En effet, les bénéfices que l’on peut tirer des orthèses dentaires ne résument pas uniquement à leurs performances directes puisqu’elles ont également un impact considérable sur la santé et la qualité de vie. En améliorant l’architecture du sommeil, la thérapie par OAM diminue fortement la fatigue et la somnolence diurne, ce qui réduit entre autres les risques d’accidents corporels et améliore la productivité du patient. Elle améliore aussi le taux de saturation d’oxygène dans le sang, ce qui constitue un bon point pour la santé cardio-vasculaire.

Prenez rendez-vous

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez notre cabinet dentaire pour une consultation rapide à Paris.

Orthèse dentaire : y a-t-il des effets secondaires ?

Le port d’une orthèse peut éventuellement engendrer des sensibilités dentaires ou gingivales, une sécheresse buccale ou une hypersalivation. Le patient peut également ressentir un engourdissement articulaire. Dans la plupart des cas, ces effets secondaires sont transitoires et disparaissent au bout de 10 à 30 minutes après le réveil.

Projeté sur le long terme, les impacts orthodontiques sont plutôt faibles pour une avancée égale ou inférieure à 6 mm. De même, le risque d’incidence négative sur les articulations temporo-mandibulaires est faible. Les effets secondaires à long terme (à plus de 5 ans) se situent plus dans les risques de version des incisives due à la force exercée par les gouttières.

Orthèse mandibulaire : le protocole type du traitement du SAOS

Le diagnostic et le traitement du syndrome de l’apnée obstructive du sommeil implique une prise en charge pluridisciplinaire du patient avec un suivi sur le long terme. Le diagnostic est établi à la base d’une évaluation clinique effectuée par un spécialiste du sommeil, (pneumologue ou ORL…) qui inclut divers examens dont la polygraphie ventilatoire ou la polysomnographie. Il vous conseillera sur le traitement le mieux adapté à votre cas.

Une consultation chez le dentiste permettra de déterminer la faisabilité du traitement par rapport à votre état buccodentaire et le type d’orthèse qui correspond à votre cas. Après la réalisation de l’orthèse, il se chargera de son ajustement en bouche et vous donnera les instructions à suivre quant à son utilisation. Le suivi très strict de ces instructions sera à la clé de l’efficacité du traitement, et constituera une garantie pour sa prise en charge financière.

Voici comment fonctionne l’orthèse d’avancée mandibulaire :

Un suivi médical, incluant des réévaluations cliniques, devra être effectué au cours du traitement, sur le long terme, pour le réglage de l’avancement mandibulaire (la titration), d’éventuelles modifications suivant l’efficacité du traitement, et pour contrôler l’usure de l’orthèse ainsi que les éventuels déplacements des dents. Les évaluations sur l’efficacité du traitement seront également prises en compte pour sa prise en charge.

Prenez rendez-vous

Vous souhaitez en savoir davantage ? Contactez notre cabinet dentaire pour une consultation rapide à Paris.

L’orthèse d’avancée mandibulaire est-elle remboursée ?

La sécurité sociale ne prend pas en charge le traitement par OAM du ronflement, mais uniquement celui des apnées du sommeil modérées (IAH <5/h) avec somnolence diurne et celui des apnées sévères (IAH <30/h) à condition qu’il soit prescrit en deuxième intention. Cette prise en charge s’élève à environ 65% de la facture et s’applique sur les actes diagnostiques et le coût de l’appareillage. Les honoraires du praticien, incluant l’essayage et la pose de l’appareil, la titration et les ajustements occlusaux, restent à la charge du patient.

La prise en charge est validée pour la première prescription après une demande remplie par le prescripteur. Elle sera ensuite validée à chaque renouvellement (2 ans après le précédent appareil) sous deux conditions : le patient doit avoir suivi correctement la prescription et l’efficacité du traitement a été prouvée, avec une réduction minimale de 50% de l’indice d’apnée/hypopnée (IAH). Il est utile de savoir que la prise en charge d’un propulseur mandibulaire exclut la possibilité de remboursement d’un traitement par PPC.

Nos réponses à vos questions courantes


Consultez toutes les questions

Obtenez rapidement un rendez-vous

Vous souhaitez contacter le cabinet dentaire du Dr. Véra Benchimol pour en savoir davantage sur l’apnée du sommeil et ses traitements ?

Vous pouvez nous contacter au 06 60 21 11 80 ou 01 40 70 93 74 en remplir le formulaire suivant :

Loading

Où nous trouver ?

Cabinet du Dr. Véra Benchimol – 29 avenue d’Eylau, 75116 Paris

Votre Chirurgien-Dentiste

dr vera benchimol

Dr. Véra Benchimol

Chirurgien-Dentiste
Diplômée de la faculté dentaire de Nice, le Dr. Véra Benchimol exerce au sein de son cabinet depuis plusieurs années.
© 2014 Apnée du Sommeil
prenez rdv avec le dr. Benchimol